IPA et le ministère de l’agriculture, des ressources animales et halieutiques du Burkina Faso signent un protocole d'accord pour renforcer les politiques agricoles basées sur les données probantes

IPA et le ministère de l’agriculture, des ressources animales et halieutiques du Burkina Faso signent un protocole d'accord pour renforcer les politiques agricoles basées sur les données probantes

Blocs de contenu du modèle G
Sous-éditeur

Lieu : Ouagadougou, Burkina Faso

Le Ministère de l’Agriculture et des Ressources Animales et Halieutiques du Burkina Faso et IPA Francophone West Africa (FWA) ont signé un protocole d’accord le jeudi 20 avril 2023 à Ouagadougou, pour renforcer la conception et la mise en œuvre des politiques agricoles basées sur les données probantes. De manière spécifique, ce protocole permettra à IPA et le Ministère de l’Agriculture de co-construire un Laboratoire Intégré pour renforcer la prise de décision basée sur les données dans le domaine agricole. Un staff d’IPA sera recruté pour travailler aux côtés du personnel du Ministère, pour faire la cartographie et la valorisation des données existantes, identifier les gaps en matière de de gestion des données et les besoins renforcement des capacités. Ces travaux préliminaires permettront de co-construire le Laboratoire Intégré de données probantes autour d'un agenda de recherche qui sera formulé par un conseil scientifique en vue de renforcer les politiques agricoles basées sur des données probantes.

La signature a connu la participation de Monsieur le Ministre de l’Agriculture, du Ministre Délégué, des représentants des Directions du Ministère, et du staff d’IPA.

Selon Aliou Diallo, Research Manager à IPA FWA, « la mise en place du laboratoire répond au principe selon lequel, collaborer avec les décideurs publics en leur donnant les moyens d’exploiter les données probantes pour prendre des décisions peut transformer durablement l’efficacité des politiques publique ». Le Pr Andrew Dillon, chercheur à l’Université de Northwestern et Conseiller Scientifique pour IPA FWA a précisé que que l’autre ambition est de faire du laboratoire « un cadre de collaboration entre les chercheurs Burkinabè et internationaux afin que ceux-ci puissent contribuer efficacement au développement agricole. »

Le ministre Dénis Ouedraogoa, quant à lui, remercié IPA pour sa contribution au développement du secteur agricole. Il a rappelé l’importance des données probantes dans l’élaboration des politiques publiques. « Compte tenu de la pénurie de moyens observée dans nos pays, des statistiques fiables s’imposent pour garantir une utilisation aussi efficace que possible des ressources disponibles affectées au développement », a-t-il souligné. Le Ministre a rappelé que le Ministère de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques réalise chaque année de nombreuses études, si bien que de nombreuses bases de données sur l’agriculture existent. Il fonde l’espoir que le laboratoire permettra de valoriser les données existantes à travers des analyses profondes, en vue d’améliorer la conception et la mise en œuvre des politiques agricoles. Le Ministre a invité les différentes directions du Ministère et ses collaborateurs à accorder une attention particulière à la réussite des travaux du Laboratoire Intégré.

IPA a conduit de nombreux projets de recherche dans le domaine de l’agriculture en Afrique de l’Ouest et au Burkina Faso, notamment l'accès des intrants agricoles aux agriculteurs. La signature de ce protocole d’accord vise à valoriser cette expérience de concert avec le Ministère de l’agriculture qui occupe une place importante dans les politiques publiques du Burkina Faso, où le secteur agricole occupe plus de 35% du PIB.

La cérémonie de signature du protocole d’accord a été diffusée sur la télévision nationale.

Orateurs

  • Aliou Diallo, IPA FWA, Responsable de recherche
  • Andrew Dillon, professeur d'économie à la Northwestern University et conseiller scientifique pour l'IPA FWA
  • Dénis Ouedraogo, ministre de l'Agriculture

     
Le protocole d'accord a été filmé pour la télévision nationale.
Des représentants de l'IPA FWA et du ministère lors de la signature du protocole d'accord qui a été filmé pour la télévision nationale au Burkina Faso. © 2023 IPA FWA